Marsannay : une soirée au cœur d’une appellation en construction

marsannay-la-cote

Le Marsannay, mûre pour les premiers crus ? C’est la question qui interpelle les amateurs de grands vins de Bourgogne. Il est vrai que pour beaucoup, en village, elle égale ses voisins, tel Fixin ou Gevrey Chambertin  !

Cette jeune appellation (le décret date de février 1987) couvre environ 240 ha, répartie comme suit : 171 ha de rouge, 37 ha de blanc et 30 ha de rosé. En effet la spécificité de cette appellation : sa déclinaison dans les 3 couleurs. Elle est la seule AOC rosé de Bourgogne.

Sans premier cru, le syndicat des jeunes viticulteurs du village emmené par Laurent Fournier, monte depuis plusieurs années un dossier pour effacer cette injustice.

En effet jusqu’au 19 ème siècle certains terroirs étaient considérés comme des Grands Crus, sur une bande traversant les 3 communes de l’appellation : Chenôve, Marsannay et Couchey.

Le dossier aujourd’hui sérieusement à l’étude, porte sur 13 climats (dont les célèbres Longeroies, Clos du Roy, Grasses Têtes ou Champs Perdrix) et se trouve entre les mains de l’INAO, avec une conclusion attendue dans 3 ans.

marsannay

Laurent Fournier nous confie que dans sa tête et celles de ses clients, les premiers crus existent déjà, et que cela ne changera pas grand-chose pour lui. Nous avons d’ailleurs pu nous en rendre compte lors de la dernière soirée de notre Club Œnologique, axée sur les Marsannay rouge et blanc de 2012.

L’appellation regorge de pépites à des prix, il est vrai, un peu élevés,  mais d’une telle qualité que cela en fait des vins très prisés, et encore moins cher qu’un Gevrey Chambertin ou bien un Morey St Denis. Elle se doit donc d’obtenir ses premiers crus au même titre que son appellation voisine : Fixin.

Compte rendu de la soirée dégustation de vendredi 3 octobre dernier

On débute par Marsannay blanc 2011 domaine KOHUT. Le nez est frais et agréable sur des senteurs agrumes, très marqués citron.  En bouche, ce Marsannay est vif, d’une belle acidité.  Un peu boisé pour certains dégustateurs. Bouteille avec une légère amertume en fin de bouche. La finale est de ce fait moins agréable.marsannay domaine bart

Marsannay rouge « Les finottes » 2012 domaine Bart. Nez qui pinote superbement. Très belle couleur d’un rouge vif,  c’est un vin léger, fondu sur le fruit, doux et soyeux. Une finale courte mais un vin agréable et plaisant.

Marsannay rouge « En Onzeloy » 2012 domaine René Bouvier.  Vin charpenté au nez plus dense où des arômes en bouches de vanilles et de boisé dominent. Il présente une belle sucrosité (un peu trop?) Vin chaud et aguicheur mais dont la concentration excessive des tanins nous éloigne de la finesse du pinot noir. A  garder et à déguster dans 2 ou 3 ans ;

Marsannay « Champs Perdrix » 2012 domaine Huguenot. Cette parcelle est localisée en limite de Fixin. On monte en gamme ! Nez superbe et flatteur Arômes de fruits murs,  la bouche est soyeuse et très bien équilibrée assise sur une belle fraîcheur. On note une légère astringence.  Une bouteille très belle qui doit être oubliée un ou deux ans avant d’atteindre son apogée

 10665090_318589768320719_4934915949223393730_nMarsannay « Les Grasses Têtes » 2012 domaine Bruno Clair. La robe est grenat foncé et le nez très complexe avec des notes dominantes de fruits mûrs et de griotte. La bouche est soyeuse, fraîche et annonce dès la première attaque la qualité de ce breuvage. Les tanins sont déjà bien fondus, très enveloppants, assis sur une belle mâche. Ce vin est parfaitement équilibré, tenu par une belle acidité mais balancé par une fine sucrosité qui tend sur le bonbon anglais. On conclut sur une finale superbe. C’est un Marsannay très réussi et de grande facture !Cette bouteille a été sélectionnée pour notre box “Bourgogne terre d’exception “

Marsannay « Les Longeroies » 2012 domaine Pataille. Nez marc de raisin que l’on retrouve en bouche. Une attaque franche et un légèrement acide. Les tanins ne sont pas encore fondus. Vin encore très brouillon qui manque un peu de corps. Bouteille un peu décevante eu égard la renommée du domaine.

Marsannay « Les Longeroies » 2012 domaine Fournier. Nez qui sent le soufre (preuve de jeunesse) mais la bouche est superbe et très bien équilibrée sur les fruits rouges du jardin. Vin qui fait preuve d’une belle finale teintée d’une légère astringence.  Un vin très différent de celui dégusté auparavant. Il est encore jeune certes et mérite quelques années de garde, mais le potentiel est là et c’est cela l’essentiel !

marsannay longeroies
 Marsannay blanc « Les Longeroies » 2012 domaine Fournier. Nez agrume qui tire sur le pamplemousse et le citron. La bouche montre une incroyable sucrosité qui rappelle le miel sans toutefois être écœurante. Un miel de pamplemousse selon un dégustateur ! Bouteille qui séduit la majorité des convives mais pas l’unanimité  certains lui regrettant son manque de vivacité.

Laisser un commentaire