Immersion au cœur des Mercurey.

Finpecia dose Nous sommes partis à la découverte de l’appellation Mercurey, avec certains aprioris. En effet, une des plus grandes appellations bourguignonnes, réputée d’une part pour sa notoriété faite par des bons vins à prix modérés, et d’autre part par des vins parfois un peu durs et tanniques, comparables aux Pommard d’antan. Mais par ailleurs, «  qui dit grande appellation, dit pas que du bon ! ».

trading options adalah

http://vitm.com/eySXEf-6H3m7VO3B6W1D1_8b5U3I 5545/ Le rendez-vous était donc pris dans six maisons représentant fièrement l’appellation. En effet, la tradition veut en Bourgogne que nous prenions rendez-vous, afin d’être accueillis de la meilleure des manières. Auparavant notre sélection s’effectue en fonction de la visibilité de certains domaines, mais nous sommes également là pour faire découvrir des domaines plus en retrait des médias, qui ne courent pas les distinctions, dans l’optique de découvrir l’appellation dans son ensemble.

En ce mercredi 24 juillet, les cinq dégustateurs que nous étions firent un premier arrêt à Meursault, au château Génot-Boulanger. Nous tombons mal, un important orage de grêle a touché durement les vignobles de Pommard, Volnay et Beaune ; le responsable ne peut donc nous recevoir, occupé à mesurer les dégâts. Une employée nous fait découvrir en autre les 3 Mercurey du domaine (voir dégustation), qui nous laisse une belle envie de continuer notre chemin.

http://www.ecoshelta.com/?kampys=autopzionibinarie-con-paypal&9ab=43 Avant d’arriver à Mercurey, nous faisons une halte au Château de Santenay, le plus gros producteur de Mercurey. Dans ce superbe édifice, sorti de terre par Philippe le Hardi, nous arrivons dans un domaine en pleine restructuration, avec une nouvelle équipe au commande depuis moins de 2 ans. La visite des installations , nous laisse entrevoir l’évolution du domaine, avec des infrastructures flambant neuves en cuverie et dans les caves ; un domaine, résolument tourné vers l’avenir.

binary options trading top 10 Après un détour par Chagny pour se restaurer, malheureusement pas chez Lameloise (3 macarons Michelin), mais juste en face ; nous progressons enfin jusqu’à Mercurey, au domaine Theulot-Juillot, une maison familiale d’environ 10 ha. Nathalie et Jean-Claude Theulot orientent sans arrêt l’appellation vers plus de qualitatif (voir dégustation).

orari trading opzioni binarie Nous poursuivons notre périple au domaine de la Perrière, 20 ha situé sur le village, avec des vins assez représentatifs de l’appellation. Puis notre parcours nous mène au domaine Gouffier, ou Frédéric Guegneau a repris le domaine, il y a 3 ans après une expérience de plusieurs années dans le conseil juridique. Le jeune passionné, passé par la Chablisienne (cave coopérative de Chablis), nous livre une production de toute beauté, aussi bien en blanc qu’en rouge. Nous sommes reçus dans une superbe maison du 19 ème siècle, toujours dans son jus.

Notre journée se termine chez P.Virot, qui a fait de sa passion une activité secondaire. Il essaie de faire au mieux avec ses moyens pour sortir de bons nectars de ses 1,5 ha.

Nous pouvons donc faire un bilan très positif de cette journée, avec une majorité de vins de grande qualité. L’appellation Mercurey  a donc lavé certains de nos aprioris : elle est vaste, mais faste !

Laisser un commentaire

http://gatehousegallery.co.uk/?myka=demo-trader-binario&a69=61 Vous devez être connecté·e pour rédiger un commentaire.